Archives de Tag: vegetarisme

Un régime à suivre ?

Manger des fruits et légumes tous les jours, c’est bon pour la santé. Oui, mais est-ce qu’on peut décider de franchir le cap et devenir 100 % végétarien sans conséquences pour la santé sachant que les privations peuvent être néfastes ? Quels sont les bienfaits du végétarisme ?
Enquête sur ces nouveaux modes alimentaires…

 

Demain tous végétariens !

En France 2 à 5 % de la population est végétarienne. On estime aujourd’hui à plus de 525 millions de personnes ne mangeant ni chair animale ni œuf sur terre : 40% de végétariens et végétaliens en Inde sur la totalité de la population, de 2 à 5% aux Etats-Unis, en France et en Chine, 6 à 10% au Brésil et en Allemagne.

Le végétarisme, c’est quoi ?

Il y a 3 termes pour définir le végétarisme,

-Tout d’abord le végétarisme qui correspond à la pratique alimentaire excluant la chaire animale c’est-à-dire ni viande ni poisson (on parle alors de semi-végétarien pour désigner des personnes continuant à manger du poisson).

-Ensuite le végétalisme exclut, en plus de la chaire animale, les produits issus du règne animal, tels que le lait, œufs, miel.

-Enfin le véganisme, plus qu’une pratique alimentaire, est une philosophie de vie : les véganes mangent végétaliens et refusent tout produit ou activité issus de l’exploitation animale comme par exemple le cuir, la fourrure et les produits testés sur les animaux.

Une pratique à risque…

Les humains sont omnivores. La vitamine B12 est une vitamine qui est bonne pour le fonctionnement de chaque cellule du corps. Elle est importante pour la formation du sang et le fonctionnement du cerveau. Comme la B12 est essentiel à la vie elle ne se retrouve pas dans les plantes (à l’exception de certains types d’algues), elle est un nutriment très important qui devrait inquiéter les végétaliens, puisque les carences en vitamines B12 sont très communes chez eux. Lors de notre enquête nous sommes tombées sur une étude qui montre le côté négatif de ce régime : le danger est de s’exposer à de nombreuses carences et surtout en fer. Il y a bien sûr du fer dans les végétaux mais sous une autre forme que celle présente dans la viande. On a pu aussi constater un manque en Omega-3, élément contenu dans le poisson, 92% des végétaliens ont une carence de ce nutriment essentiel.

…mais aussi des effets bénéfiques

Les scientifiques ont prouvé un effet bénéfique de la consommation de protéines végétales. Selon eux, les végétariens pourraient aussi avoir un plus faible indice de masse corporelle (IMC) que les autres, car ils consomment moins de matières grasses et plus de fibres. Et le surplus de poids est un facteur qui contribue à l’hypertension. Enfin, les chercheurs avancent que les résultats pourraient s’expliquer par le fait que les végétariens ont une alimentation généralement plus riche en potassium et plus faible en sodium que les autres.

Le principal impact positif d’une alimentation végétarienne est sur la santé cardiovasculaire. Plusieurs études d’observation ont en effet montré que le végétarisme est associé à une diminution de plusieurs facteurs de risque de ces maladies, notamment l’hypertension, le cholestérol total et le cholestérol-LDL, les taux de triglycérides, la glycémie à jeun ainsi que le risque de diabète. Ce qui est positif.

De plus, la consommation de fibres végétales favorise le transit et préviendrai certains « problèmes quotidiens ».

Allez un dernier CONSEIL : consulter un médecin si vous souhaitez devenir végétariens !

Source :

http://www.agrobenin.com/le-vegetarisme-choix-ou-contrainte-de-vie/

http://www.consoglobe.com/tre-vegetarien

http://www.vegemag.fr/sante/les-effets-benefiques-des-regimes-vegetariens-prouves-par-une-etude-844

http://observatoireprevention.org/2016/12/30/vegetarisme-et-maladies-cardiovasculaires/

Publicités