Archives de Tag: Dechets

Opération « Nettoyons le lycée »

sac

La récolte…

 

 

Le lundi 13 mars 2017, nous nous sommes tous rassemblés au CDI pour pouvoir donner le matériel nécessaire aux personnes présentes : les 2°4, les éco délégués et quelques professeurs, qui se sont portés volontaires pour pouvoir ramasser tous les déchets dans de différents lieux du lycée. . En effet, il avait été demandé aux agents d’entretien de ne pas récolter les déchets laissés par les lycéens (et sûrement aussi par les professeurs…) pendant 3 jours. Le but était de pour pouvoir ensuite les rassembler afin de sensibiliser les membres du lycée à la gestion des déchets.

 Apres le ramassage, nous avons pu récolter 30 litres de déchets… à améliorer !

Nous profitons de cette action pour rappeler qu’un geste, aussi simple que celui de mettre ses déchets dans une poubelle (et si possible la bonne !), doit être fait par tous afin de préserver notre environnement.

Nous remercions tout particulièrement les élèves de 2nde4 qui se sont mobilisés pour cette action qui s’est déroulée dans la bonne humeur !

Dimitri

Une journée à la SMET

Lundi 3 avril 2017, la classe de 1ère S, ainsi que moi-même, représentant des éco-délégués du lycée,  sommes allés à Chagny faire une visite du SMET (Syndicat Mixte Etude Traitement de déchets ménagers). L’objectif de cette visite était de nous sensibiliser au tri et nous informer sur la gestion locale de nos déchets.

Le SMET 71, créé en 2003, a pour objectif d’assurer le traitement et la valorisation des déchets de 310 communes. Ce qui représente 310 000 habitants et environ 23 000 tonnes de déchets/an. Ils récoltent aussi les déchets non dangereux comme la ferraille et les déchets verts.

En janvier 2015 est lancée l’usine ECOCEA dont le but est de construire du compost à partir de  déchets ménagers. Pour pouvoir dégrader les déchets, ils utilisent un tube malaxeur (pour mélanger les poubelles entre elles) afin de créer des matières organiques. Les matières organiques sont mises dans des digesteurs, puis submergées de vapeur et chauffées par une pompe hydraulique pour être ensuite transformées en biogaz (ce qui va servir à créer du gaz naturel). Ils ont mis aussi au point un système de compostage à partir des déchets verts qui sont broyés puis mélangés pour être utilisées sur les plantations par les agriculteurs. Un système de végétation dans leur terrain permet d’éviter la pollution, l’érosion du sol et surtout de protéger l’environnement et les espèces qui y vivent.

A la SMET, il y a principalement quatre sortes de métiers : mécanicien, conducteur, électricien et maitre composteur.

Une partie des impôts que nous payons revient à leur entreprise car la gestion des déchets a un coût, 110 euros/t de déchets.

Dimitri