Archives de Catégorie: L’Univers du lycéen

Un régime à suivre ?

Manger des fruits et légumes tous les jours, c’est bon pour la santé. Oui, mais est-ce qu’on peut décider de franchir le cap et devenir 100 % végétarien sans conséquences pour la santé sachant que les privations peuvent être néfastes ? Quels sont les bienfaits du végétarisme ?
Enquête sur ces nouveaux modes alimentaires…

 

Demain tous végétariens !

En France 2 à 5 % de la population est végétarienne. On estime aujourd’hui à plus de 525 millions de personnes ne mangeant ni chair animale ni œuf sur terre : 40% de végétariens et végétaliens en Inde sur la totalité de la population, de 2 à 5% aux Etats-Unis, en France et en Chine, 6 à 10% au Brésil et en Allemagne.

Le végétarisme, c’est quoi ?

Il y a 3 termes pour définir le végétarisme,

-Tout d’abord le végétarisme qui correspond à la pratique alimentaire excluant la chaire animale c’est-à-dire ni viande ni poisson (on parle alors de semi-végétarien pour désigner des personnes continuant à manger du poisson).

-Ensuite le végétalisme exclut, en plus de la chaire animale, les produits issus du règne animal, tels que le lait, œufs, miel.

-Enfin le véganisme, plus qu’une pratique alimentaire, est une philosophie de vie : les véganes mangent végétaliens et refusent tout produit ou activité issus de l’exploitation animale comme par exemple le cuir, la fourrure et les produits testés sur les animaux.

Une pratique à risque…

Les humains sont omnivores. La vitamine B12 est une vitamine qui est bonne pour le fonctionnement de chaque cellule du corps. Elle est importante pour la formation du sang et le fonctionnement du cerveau. Comme la B12 est essentiel à la vie elle ne se retrouve pas dans les plantes (à l’exception de certains types d’algues), elle est un nutriment très important qui devrait inquiéter les végétaliens, puisque les carences en vitamines B12 sont très communes chez eux. Lors de notre enquête nous sommes tombées sur une étude qui montre le côté négatif de ce régime : le danger est de s’exposer à de nombreuses carences et surtout en fer. Il y a bien sûr du fer dans les végétaux mais sous une autre forme que celle présente dans la viande. On a pu aussi constater un manque en Omega-3, élément contenu dans le poisson, 92% des végétaliens ont une carence de ce nutriment essentiel.

…mais aussi des effets bénéfiques

Les scientifiques ont prouvé un effet bénéfique de la consommation de protéines végétales. Selon eux, les végétariens pourraient aussi avoir un plus faible indice de masse corporelle (IMC) que les autres, car ils consomment moins de matières grasses et plus de fibres. Et le surplus de poids est un facteur qui contribue à l’hypertension. Enfin, les chercheurs avancent que les résultats pourraient s’expliquer par le fait que les végétariens ont une alimentation généralement plus riche en potassium et plus faible en sodium que les autres.

Le principal impact positif d’une alimentation végétarienne est sur la santé cardiovasculaire. Plusieurs études d’observation ont en effet montré que le végétarisme est associé à une diminution de plusieurs facteurs de risque de ces maladies, notamment l’hypertension, le cholestérol total et le cholestérol-LDL, les taux de triglycérides, la glycémie à jeun ainsi que le risque de diabète. Ce qui est positif.

De plus, la consommation de fibres végétales favorise le transit et préviendrai certains « problèmes quotidiens ».

Allez un dernier CONSEIL : consulter un médecin si vous souhaitez devenir végétariens !

Source :

http://www.agrobenin.com/le-vegetarisme-choix-ou-contrainte-de-vie/

http://www.consoglobe.com/tre-vegetarien

http://www.vegemag.fr/sante/les-effets-benefiques-des-regimes-vegetariens-prouves-par-une-etude-844

http://observatoireprevention.org/2016/12/30/vegetarisme-et-maladies-cardiovasculaires/

Publicités

LE PORTABLE, UNE DROGUE ?

Santé : de réelles inquiétudes

De nos jours, les jeunes et les moins jeunes sont de plus en plus accros à leur portable. Peut- on alors parler d’une « drogue » au sens propre du terme ? Enquête sur cette nouvelle dépendance.

 

http://www.pixabaywww.pixabay

           http://www.pixabay

Qu’est ce qu’une drogue ?

Allez, on sort le dictionnaire :
drogue (n.f.) : Substance psychotrope naturelle ou synthétique, qui conduit au désir de continuer à la consommer pour retrouver la sensation de bien-être qu’elle procure. Le mot viendrai du Moyen Age et aurait pour origine : drocques (var. drogues) « ingrédient qui sert à la teinture, aux préparations chimiques et pharmaceutiques».
A partir de quand un produit, par ailleurs d’une incontestable utilité et qui peut rendre d’inestimables services, peut-il être considéré comme une drogue c’est à dire une substance chimique créatrice de dépendance ?

Si le portable est une drogue alors il y aurait de quoi s’inquiéter car ce serait la drogue la plus consommée en France et dans le monde ! En effet l’ampleur du phénomène est tout simplement énorme : au 1er janvier 2003, il y avait 30 millions de portables en France et depuis leur nombre ne cesse d’augmenter et a dépassé celui des postes fixes. Le phénomène est d’autant plus inquiétant que nous connaissons tous les principaux du danger du portable, cependant la plupart des gens n’en tiennent pas vraiment compte.

Un outil toxique au sens propre ?

Oui, les résultats sont là :

D’abord toutes les études, françaises et étrangères, ont démontré l’existence d’un lien entre le fait de téléphoner en conduisant et l’accroissement du risque d’accident.
Ensuite globalement, on estime que le risque d’accident est multiplié par 4, y compris avec un système “mains libres”.
Enfin il est multiplié par 6 en début de communication (les cinq premières minutes)
En outre, plus des trois quarts des conducteurs en train de téléphoner “ oublient ” de s’arrêter au passage piétons. Et à peine un tiers se souviennent des panneaux de signalisation.
Sans parler des ondes électroniques que le téléphone portable génère.

Et alors, le portable, un « Insociabilisateur »* des temps modernes ?

Facebook, Twitter, smartphones…, vous connaissez ?

Reconnaissez-le : Vous êtes dépendants !

En effet, les adolescents ont déclaré avoir un plus large réseau d’amis depuis qu’ils utilisent ces outils. De plus, ils ne s’estiment pas coupés physiquement des autres. Et enfin, plus de 93% d’entre eux déclarent avoir au moins trois véritables amis et estiment avoir une vie amicale plus riche.

Le Smartphone s’est même incrusté chez les seniors. Le principe est accrocheur : être joignable à tout moment, pouvoir téléphoner à qui l’on veut, d’où l’on veut, sans restriction.
D’ailleurs, le téléphone ne sert pas qu’à appeler ou à envoyer des centaines de SMS chaque mois, c’est aussi une sorte de mini-bureau. Il est utile pour surfer sur Internet, écouter de la musique ou télécharger des clips. Et si par malheur, l’ultranaute oublie son portable chez lui, il n’hésitera pas à faire demi-tour et à annuler d’importants rendez-vous par peur de manquer un appel ou un message… en bref, un signe d’amitié.

Cet outil aussi inoffensif et petit qu’il paraît, vous ne pouvez vous en passer, vous êtes accro, telle une véritable drogue, même plus besoin de produits chimiques ! Alors il est compréhensif qu’il soit le meilleur ami des jeunes… bienvenu au 21ème siècle !
*ce mot n’existe pas, mais il définit le fait que le portable soit un dé-sociabilisant

SOURCES :
http://www.lemonde.fr
http://www.linternaute

Alicia Cardot et Alicia Chanavat

 

 » Tous égaux en France utopique ou pas ? »

L’égalité entre les hommes et les femmes signifie que devant la loi tout individu doit  être traité de la même façon. Aucun  individu ou groupe d’individus ne doit donc avoir de privilèges garantis.

1 -Qu’est ce que l’égalité entre les Hommes et les Femmes en France ?

L’égalité des droits entre les Hommes remonte à la Révolution Française avec la Déclaration des Droits  de l’Homme et du Citoyen (Août 1789). Elle est reprise dans la Constitution de 1958. Mais l’égalité entre les hommes et les femmes est plus récente. Elle  s’est généralisée dans les sociétés occidentales dans les années 1960. Les  mouvements féministes s’y sont aussi développés.

1-1 Comment l’égalité entre les Hommes est-elle garantie en France ?

Les droits des femmes sont une priorité du Gouvernement. A la loi du 4 août 2014 sur l’égalité réelle entre les femmes et les hommes, s’ajoute un ensemble de mesures destinées à promouvoir le respect de ces droits et la juste représentation des femmes dans la société française. Le Gouvernement s’est notamment mobilisé contre la plus grave des inégalités en doublant les moyens consacrés à la lutte contre les violences faites aux femmes.

2- Qu’est qu’un défenseur des droits ?

Logo du défenseur des droits www.defenseurdesdroits.fr

Logo du défenseur des droits

http://www.defenseurdesdroits.fr

Le défenseur des droits est une autorité constitutionnelle indépendante. Unique en son genre, elle est chargée de veiller à la protection de vos droits et de vos libertés et de promouvoir l’égalité. Le Défenseur des droits est nommé par le Président de la République pour un mandat de 6 ans non renouvelable et non révocable. Sa nomination est soumise au vote de l’Assemblée nationale et du Sénat. Ce mode de nomination garantit l’indépendance du Défenseur des droits.

2-1 Quand intervient-il ?

En cas de litige avec une administration, si un individu ne souhaite  pas dans un premier temps saisir la justice, il peut s’adresser au Défenseur des droits soit directement, soit par le biais d’un des délégués de celui-ci.

Eva Ruga/ Priscilla Laguerre

Hommes-Femmes : quelle égalité ? www.mesdebats.com

Hommes-Femmes : quelle égalité ?
http://www.mesdebats.com

TOI + MOI + lui + elle . . .

Mouvements pour plus de droits dans les familles recomposées 

La parole de l’enfant est prise en compte dans la procédure de divorce et particulièrement lorsque les parents ne sont pas d’accord sur son lieu de vie ou sur son éducation. En effet, l’enfant est concerné par la procédure de divorce de ses parents.

Les parents, titulaires de l’autorité parentale, ont l’obligation d’informer l’enfant que sa parole peut être entendue au cours du divorce et de toutes les procédures qui le concernent.

Comment les droits des enfants et des beaux parents sont-ils pris en compte lors du divorce?

Il y a 580 000 familles recomposées en France métropolitaine. Au total, il y a 35,2% de couples recomposés. Du côté des enfants 1,2 million vivent dans une famille recomposée soit 8,8% des enfants de moins de 18 ans. Parmi eux, il y a 35% d’enfants mineurs.

Les Droits de l’enfant :

L’arrivée d’un nouveau conjoint vient perturber un équilibre acquis depuis des années, après le divorce des parents ou le décès d’un des parents. Il est, une fois de plus, demandé aux enfants de s’adapter à une nouvelle situation. Beaucoup encore sous le traumatisme du divorce ou du décès, ripostent avec colère ou agressivité.

Seulement, à partir de 13 ans l’enfant peut choisir avec quel parent ils souhaite vivre. S’ils sont encore à charge, une pension alimentaire sera fixée à leur bénéfice.

Pour les enfants de moins de 13 ans, en cas de désaccord des parents, le juge statuera sur l’exercice de l’autorité parentale, leur lieu de résidence, l’exercice du droit de visite et d’hébergement du parent chez lequel l’enfant ne vit pas et le montant de la pension alimentaire qui sera à la charge de ce dernier.

Les Droits des beaux-parents :

La loi privilégie tellement la «co-parentalité », c’est-à-dire le maintien de l’autorité parentale conjointe entre les deux parents, même séparés, et l’effectivité de ce partage d’autorité entre eux, qu’elle ne prévoit (pour l’instant) aucune place particulière au beau parent, qui pourrait venir faire de l’ombre, selon certains, au parent avec lequel l’enfant ne réside pas habituellement. Lorsque le parent confie son enfant à un tiers, il lui donne une autorisation d’effectuer des actes usuels pour l’enfant. Le beau parent n’a donc aucune difficulté pour accompagner ou venir chercher l’enfant à l’école par exemple… Le beau-parent, n’a pas énormément de droits sur l’enfant de son conjoint.

Les Droits des parents divorcés :

Ne pas ramener l’enfant après un week-end, à celui qui en a la garde, est une bien mauvaise idée… En effet, le fait de refuser volontairement de présenter le mineur à l’autre parent est un délit passible d’un an d’emprisonnement et de 1 500 euros d’amende. Une fois divorcé, on peut penser que l’on n’a plus aucun compte à rendre à son ex-époux ou épouse. Ce n’est pas le cas, à partir du moment ou un enfant est élevé en commun. Par ailleurs, un changement de domicile doit donc être notifié dans un délai d’un mois, à tous ceux qui exercent un droit de visite et d’hébergement à l’égard de l’enfant… sous peine d’être puni de 6 mois d’emprisonnement et de 7 500 euros d’amende.

 Enfants et divorce des parents Wikimedia Commons

Enfants et divorce des parents
Wikimedia Commons

Jihad & Guillemette

Au civisme citoyens !

La JDC, une journée citoyenne

Si la Marseillaise vous appelait autrefois aux armes, aujourd’hui, le ministère de la défense vous appelle aux réflexes civiques du citoyen lors de la Journée Défense et Citoyenneté.

Petit historique de la Journée Défense et Citoyenneté : une invention révolutionnaire ?
La conscription en France remonte à la Révolution française avec la Garde Nationale et la « levée en masse ». D’abord baptisé « service militaire » il est institué par la loi Jourdan-Debrel en 1798. Il est obligatoire pour tous les hommes . La durée de ce service n’a jamais cessé de changer : elle passe de 5 ans en 1798 à 3 ans en 1913 puis à une durée d’un an. Le 28 mais 1996, le Président de la République Jacques Chirac professionnalise les armées et suspend le service national : Le service ne dure alors plus qu’une journée, c’est la Journée Défense et Citoyenneté (anciennement Journée d’Appel à la Défense et Citoyenneté).
Toutefois, d’après un sondage récent, plus de la moitié des français seraient favorables à un retour à l’ancien modèle, dont la durée permettait de se faire rencontrer des jeunes de tout âges et de les responsabiliser.

La Journée Défense et Citoyenneté, qu’est-ce que c’est ?
A la suite de votre recensement et avant vos 18 ans, vous recevez une convocation de votre centre du service national de rattachement. Vous devez alors effectuer une Journée Défense et Citoyenneté durant laquelle les valeurs du citoyen vous seront rappelées.

Comment se déroule la journée ?
Durant cette journée, vous serez pris en charge par les services du ministère de la Défense. Ils vous présenteront la défense nationale, vous sensibiliseront au civisme, testeront votre niveau de langue française, vous présenteront les différentes formes d’engagement, vous sensibiliseront au secourisme et vous informeront sur le don du sang.
Une journée bien remplie et très intéressante !

A la suite de cette journée …
Cette journée vous aura permis de vous rapprocher éventuellement des métiers de l’armée. Vous aurez appris des valeurs civiques et des gestes utiles au quotidien. Vous pourrez vous présenter aux épreuves du baccalauréat et du permis de conduire. Vous aurez plein de choses à raconter !

Campagne d'information du Ministère de la Défense sur la JDCCampagne d’information du Ministère de la Défense sur la JDC

L’interview : Eliot Clavelle, ancien élève du lycée
 » J’ai appris à mieux connaître le monde militaire »

Pour mieux connaître cette journée, nous avons rencontré Eliot Clavelle, jeune français de 19 ans, ancien élève sportif du lycée Emiland Gauthey qui a effectué sa JDC en 2013.

La PLume : Quel est votre nom et quel âge avez-vous ?
Eliot : Je m’appelle Eliot Clavelle et j’ai 19 ans.
LP : Quelle est votre profession ?
E : Je suis actuellement au chômage, en attente d’entrer aux pompiers de Paris .
LP : Quand et où avez-vous effectué la Journée Défense et Citoyenneté ?
E : Je l’ai effectuée l’année de mes 17 ans, à la base pétrolière interarmées de Chalon-sur-Saône.
LP : Qu’avez-vous fait durant cette journée ?
E : J’ai appris à mieux connaître le monde militaire.
LP : Qu’avez-vous pensé de cette journée ?
E : C’est intéressant même si on s’ennuie un petit peu. Cette journée nous donne une vison de l’armée assez large.
LP : Cette journée vous a-t-elle rapproché des métiers de l’armée ?
E : L’échange avec les militaires m’a rapproché de métiers comme entraîneur sportif dans une caserne.

H.Martin
H.Mazuer
E.Ruget

L’ALCOOL AU VOLANT

visu_homeChaque année des personnes sont victimes d’accidents de la route liés à l’alcool, c’est pourquoi La Prévention Routière met en place des mesures de sécurité pour diminuer le nombre de morts et de blessés chaque année.

Il est interdit de conduire avec un taux d’alcool pur dans le sang égal ou supérieur à 0,5 g. La gendarmerie peut pratiquer des dépistages sur les conducteurs avec un éthylotest. En cas de dépassement du taux d’alcoolémie, il y a un risque de plusieurs sortes de sanctions, une amende, retrais de points jusqu’à retrais de permis ou encore emprisonnement, cela dépend du taux d’alcool qui se trouve dans le sang du conducteur.

L’alcool est une des principales causes de mortalité chez les jeunes, des publicités de sensibilisation ont été mises en place comme « Sam, le conducteur désigné »  pour sensibiliser les jeunes comme « Si t’as pas de Sam, t’as le seum »

(http://www.ckisam.fr)

Mathey Clotilde / Moisson Marine

La charte de la laïcité une nécessité qui doit mettre tout le monde d’accord !

La charte de la laïcité a été installée cette année dans tous les établissements scolaires en France en s’appuyant la loi de Jospin de 1989 qui vise à accorder aux élèves de collèges et de lycées  » le respect du pluralisme et du principe de neutralité ». Mais dès la IIIème République, la laïcité est devenue une conception de l’organisation de la société visant à la neutralité. 

PHO03196166-1892-11e3-b387-774395c7a350-805x1200

Etymologie du mot laïcité: du grec ancien leikos -> peuple

Quelques dates à retenir…

  • 1789 : la liberté religieuse est inscrite dans la DDHC
  • 1791 : la constitution établit la liberté des cultes et accorde des droits identiques aux religions
  • 1881-1882 : loi de J.Ferry installe l’école publique gratuite, laïque et obligatoire
  • 1905 : la loi de séparation des églises et de l’état

Dans la DDHC d’après l’article X : « nul ne doit être inquiété pour  ses opinions, même religieuses pourvu que leur  manifestations ne trouble par l’ordre public établie par la loi“.

La laicité dans un établissement : Un exemple

Depuis la reforme de 2004, qui réglemente le port des signes religieux à l’école les jeunes filles doivent enlever leur voile à l’entrée du lycée.

Différents points de vue, différentes échelles :

Ministère de l’éducation:  » l’objectif est clair dans notre société où le lien social est mis à mal , il s’agit de « refonder l’école  » pour améliorer le fonctionnement de notre vie démocratique.  »

Avis de la CPE d’Emiland Gauthey : la laïcité a été difficile à  instaurer au sein du lycée mais il n’y  a pas eu de grandes difficultés, la charte est importante et bien représentée, la charte a changé des choses mais pas à 100%, la faire appliquer a été dur pour certaines personnes comme dans tous les établissements il y eu des ports de signes religieux.

Sondage de quelques élèves au sein du lyçée : Pour la majorité des élèves la laïcité est une nécessité pour le bien de tous car cela évite des conflits et tout le monde est sur le même pied d’égalité mais le plus souvent cette nécessité passe trop pour un gadget.

Sources : http://www.lemonde.fr ; manuel d’ECJS, toupie.org

Charlotte et Cissé