Archives de Catégorie: L’Univers du lycée

Opération « Nettoyons le lycée »

sac

La récolte…

 

 

Le lundi 13 mars 2017, nous nous sommes tous rassemblés au CDI pour pouvoir donner le matériel nécessaire aux personnes présentes : les 2°4, les éco délégués et quelques professeurs, qui se sont portés volontaires pour pouvoir ramasser tous les déchets dans de différents lieux du lycée. . En effet, il avait été demandé aux agents d’entretien de ne pas récolter les déchets laissés par les lycéens (et sûrement aussi par les professeurs…) pendant 3 jours. Le but était de pour pouvoir ensuite les rassembler afin de sensibiliser les membres du lycée à la gestion des déchets.

 Apres le ramassage, nous avons pu récolter 30 litres de déchets… à améliorer !

Nous profitons de cette action pour rappeler qu’un geste, aussi simple que celui de mettre ses déchets dans une poubelle (et si possible la bonne !), doit être fait par tous afin de préserver notre environnement.

Nous remercions tout particulièrement les élèves de 2nde4 qui se sont mobilisés pour cette action qui s’est déroulée dans la bonne humeur !

Dimitri

Une journée à la SMET

Lundi 3 avril 2017, la classe de 1ère S, ainsi que moi-même, représentant des éco-délégués du lycée,  sommes allés à Chagny faire une visite du SMET (Syndicat Mixte Etude Traitement de déchets ménagers). L’objectif de cette visite était de nous sensibiliser au tri et nous informer sur la gestion locale de nos déchets.

Le SMET 71, créé en 2003, a pour objectif d’assurer le traitement et la valorisation des déchets de 310 communes. Ce qui représente 310 000 habitants et environ 23 000 tonnes de déchets/an. Ils récoltent aussi les déchets non dangereux comme la ferraille et les déchets verts.

En janvier 2015 est lancée l’usine ECOCEA dont le but est de construire du compost à partir de  déchets ménagers. Pour pouvoir dégrader les déchets, ils utilisent un tube malaxeur (pour mélanger les poubelles entre elles) afin de créer des matières organiques. Les matières organiques sont mises dans des digesteurs, puis submergées de vapeur et chauffées par une pompe hydraulique pour être ensuite transformées en biogaz (ce qui va servir à créer du gaz naturel). Ils ont mis aussi au point un système de compostage à partir des déchets verts qui sont broyés puis mélangés pour être utilisées sur les plantations par les agriculteurs. Un système de végétation dans leur terrain permet d’éviter la pollution, l’érosion du sol et surtout de protéger l’environnement et les espèces qui y vivent.

A la SMET, il y a principalement quatre sortes de métiers : mécanicien, conducteur, électricien et maitre composteur.

Une partie des impôts que nous payons revient à leur entreprise car la gestion des déchets a un coût, 110 euros/t de déchets.

Dimitri

La journée de la laïcité au lycée

Le 9 décembre 2016, toutes les écoles de France ont célébré la journée de la laïcité. Un projet en partenariat avec une école primaire a été initié dans notre lycée.

essai

    Notre lycée a  participé à cet événement en réalisant une robe de la citoyenneté. Cette robe est composée de plusieurs bandes de papier sur lesquelles les élèves du lycée et des élèves de l’école primaire de l’Est ont écrit un mot, une pensée, une citation sur le thème de la laïcité puis ils les ont agrafées tous ensemble sur un mannequin.

La laïcité garantit à tous les citoyens le vivre ensemble dans la liberté de conscience et la liberté de pratiquer une religion ou de n’en pratiquer aucune. La France est une république laïque dont les valeurs sont le respect, le dialogue et la tolérance mutuelle. Conformément aux souhaits de François Hollande formulés peu après l’attentat contre Charlie Hebdo du 7 janvier 2015, le 9 décembre verra la journée de la laïcité être célébrée dans tous les établissements scolaires de France. Au titre de la laïcité garantit à tous les citoyens, quelles que soient leurs croyances. Plus exactement on est tous sur le même pied d’égalité. C’est le vivre ensemble. Dans les écoles de France, qu’elles soient publiques ou privées, tout signe de religions est interdit. La laïcité garantit à chacun la liberté de conscience, ce qui inclut la liberté de croire ou de ne pas croire. La laïcité garantit le droit d’exprimer publiquement ses convictions quelles qu’elles soient, dans la limite du respect de l’ordre public et de la liberté d’autrui.

La laïcité ne peut être invoquée pour résoudre tous les problèmes qui peuvent être liés à la situation économique et sociale, au contexte urbain ou aux problèmes de l’intégration. Le 9 décembre, marque chaque année le jour anniversaire du vote de la loi de 1905 de séparation de l’Église et de l’Etat, moment crucial pour notre société après un premier seuil de laïcisation de l’école initié par Jules Ferry. Cette journée se veut un temps fort, marqué par l’élaboration d’actions éducatives, principaux leviers pour accompagner les élèves dans cette appropriation  du principe de laïcité et des valeurs de notre République, que l’école, creuset de notre société, a pour mission de transmettre et de faire vivre.

Emma Lebrun/ Daisy Naessens / Léonie Gaudillat

La journée européenne des langues au Lycée Emiland Gauthey

L’équipe des professeurs de langues du lycée Emiland Gauthey a souhaité mettre à l’honneur la journée européenne des langues qui a lieu chaque année le 26 septembre. A cette occasion, les élèves ont découvert une exposition au CDI, « à la découverte de l’Union Européenne » prêtée par le CIED (Centre d’Information Europe Direct Bourgogne) de Mâcon. Les classes de 1ères et les BTS ont assisté à une conférence sur la mobilité internationale et les études supérieures animée par M. Thierry Ray, enseignant d’anglais et chargé des relations internationales à l’IUT de Chalon sur Saône. Nombre d’étudiants en sont ressortis avec des projets de futur à l’étranger ! Un repas international a été proposé au restaurant scolaire : un voyage gustatif à travers l’Espagne, l’Allemagne et  l’Italie. Les lycéens ont pu s’exprimer en Espagnol autour d’un loto, en Allemand et en Anglais en répondant à des questionnaires. Enfin, Les internes ont visionné « Les noces funèbres » en VO bien sûr ! Une belle journée sous le signe du multilinguisme.

Les élèves remplissent un questionnaire au regard de l'exposition du CDI

Les élèves remplissent un questionnaire au regard de l’exposition du CDI

Interview du vice-président du CVL

Pourquoi s’investir dans cette instance ?

Vivian Gonon : Je me suis investi dans cette instance pour faire bouger  les choses dans le lycée, on essaye de faire vivre le lycée, nous sommes là pour représenter les élèves, cela peut-être gratifiant de voir une action qui a bien marché.

Depuis quand êtes-vous dans cette instance ?

VG : Je suis au CVL depuis 3ans.

Avez-vous souvent des réunions ? A quelle intensité ? Comment se déroule-t-elle ?

VG : La réunion se déroule pendant 1heure, nous parlons des points à améliorer sur le lycée, de projets à but associatif,  beaucoup de thèmes sur la discrimination, la vie en collectivité, etc…Et nous faisons en sorte de mettre en place les projets discutés.

Quelle difficulté avez-vous déjà rencontré ?

VG: Nous avons déjà connu l’échec d’une mise en place d’un projet à cause d’un manque de financement.

Quelles conséquences cela a pour le lycée ?

VG : Le foyer est un bon exemple, à cause de certaines dégradations nous avons dû restreindre l’ouverture du foyer.

Etes-vous indispensable dans la vie du lycée ?

VG : Nous ne sommes pas indispensables mais le CVL est fait pour entendre les lycéens et c’est un bon moyen de se faire entendre et de changer les choses au lycée.

Qu’avez-vous eu comme avantages ?

VG : L’année dernière, tous les élèves du CVL sont partit à Paris voir le Before du Grand Journal.

Combien de membres le CVL compte-t-il ?

VG : Il y a 21 membres, dont 10 titulaires, 10 suppléants et 1 président.

 

Source : Vivian Gonon élève du CVL

Unis avec JOSESPOIR !

De jeunes lycéens du lycée Emiland Gauthey ont accompli leur devoir de citoyens en réalisant une journée unique pour l’association Josespoir ce mercredi  1 juin 2016,  à Chalon sur Saône. Une équipe de bénévoles acharnés s’est battue pour faire vivre son projet de tournoi sportif afin de récolter des fonds pour l’association.

IMG_1666

Lors de cette journée, un forum « solidarité et engagement »  a aussi été organisé pour informer les élèves sur différentes associations. La buvette et le tournoi ont permis de réunir des fonds pour l’association Josespoir qui lutte contre la maladie de Charcot. Près de 80 personnes ont participé à cet événement dont les joueurs qui constituaient 2 poules de 4 équipes chacune. (deux équipes de filles et quatre équipes de garçons). Une belle journée de solidarité!

IMG_1675

Pascal Croci au lycée

pascal croci

Scénariste, dessinateur, coloriste, Pascal Croci est né en 1961 et a connu un grand succès grâce à ses bandes dessinées Dracula ou Auschwitz  (une réalisation inspirée de véritables témoignage de déportés). Pascal Croci dessine depuis 10 ans des bandes dessinées qui sont aussi publiées dans divers magazines. Pour Auschwitz, il reçoit le 4 décembre 2001, le prix de l’Assemblée Nationale du livre pour la jeunesse.

Les classes de 2des4 et 5  l’ont accueilli  pour connaitre sa profession et lui poser des questions sur le domaine de la bande dessinée. Certains élèves lui ont posé diverses questions au sujet de ses projets, de son avenir, de son talent artistique… mais aussi les thèmes illustrés dans l’œuvre « Dracula » étudiés par les élèves peu de temps avant…

Le dessinateur nous a montré son talent en dessinant un personnage en quelques coups de crayon ainsi que sa culture cinématographique. Ses réponses ont parfois surpris,  en effet Pascal Croci a affirmé qu’il n’aimait pas lire et qu’il avait du mal à lire,  le monde de la bande dessinée n’est pas seulement une passion, il travaille beaucoup pour dessiner et réaliser la meilleure image possible par rapport à une version originale.

Pierre-Yves