Archives d’Auteur: csagevian

Le corps humain, des limites ?

Les caractéristiques du corps humain sont en train d’atteindre leurs limites dans de nombreux domaines : longévité, performances physiques et intellectuelles, taille …. Enquête sur un corps humain qui ne grandira peut-être plus…

Robert Wadlow, le 22 février 1948, lorsqu’il était, le 22 février 1918, l’homme le plus grand du monde. https://www.flickr.com/photos/paille-fr/24559019804

L’Homme ne grandit plus !

L’analyse des spécialistes  est la même pour la taille. Alors que les femmes ont gagné un peu plus de 8cm en 100 ans et les hommes pratiquement 9cm, la taille n’augmente plus depuis une trentaine d’années. Même constat pour les performances sportives qui ne progressent plus depuis les années 1980, sauf dans de rares exceptions.

Si l’homme a pu repousser ses limites, c’est grâce aux progrès sociaux, médicaux ou encore technologiques. Ces avancées sont aujourd’hui mises en cause par notre mode de vie ou par le réchauffement climatique. D’après : https://www.francetvinfo.fr/sante/biologie-genetique/societe-les-corps-humain-a-t-il-atteint-ses-limites_2597406.html

Notre corps s’adapte mal au climat

Dans les trente à quarante ans à venir, il y a peu d’espoir que ces données repartent à la hausse. On aurait atteint une sorte de sommet et la dégradation de notre environnement quotidien milite, selon les chercheurs, pour une pente descendante, que ce soit pour l’âge ou pour la taille, car notre corps s’adapte mal au réchauffement climatique ou à la raréfaction des ressources. D’après : https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/c-est-ma-sante/c-est-ma-sante-selon-une-etude-on-a-deja-atteint-nos-records-de-longevite-et-de-taille_2574898.html

La fin des records sportifs ?

Les Jeux Olympiques se sont toujours inscrits dans une volonté de dépassement des limites du corps humain. Les records sportifs s’enchaînent depuis leur création amenant les participants à se dépasser en permanence.  Pourtant, une étude menée par l’IRMES (l’Institut de Recherche Biomédicale et d’épidémiologie du Sport) tend à montrer que ces records olympiques sont en diminution et pourraient même totalement disparaître en 2060 ! Cette étude ne prend cependant pas en compte tous les paramètres en cause. En effet, les records ne dépendent pas uniquement du  physique des sportifs : les techniques et les technologies des sports, les méthodes d’entraînement, le dopage en tout genre et enfin les prédispositions génétiques doivent également être considérés.

QUELQUES REPÈRES

100 m masculin
limite théorique : 9 s 67
record du monde : 9 s 58 (Usain Bolt)

200 m masculin
limite théorique : 18 s 99
record du monde : 19 s 19 (Usain Bolt)

Saut en hauteur masculin
limite théorique : 2,50 m
record du monde : 2,45 m (Javier Sotomayor)

100 m nage libre masculine
limite théorique : 48 s 80
record du monde : 46 s 91 (César Cielo Filho)

400 m nage libre féminine
limite théorique : 4 min 01 s 74
record du monde : 3 min 54 s 92 (Johane Jackson)

D’après : https://www.jsb.be/lencyclo/du-bon-gros-dossier/dossier-vers-la-fin-des-records-olympiques

Toutes ces études est ces données nous amènent à penser  que le corps humain a atteint ses limites dans tous les domaines.

Léo, Marie-Gaëlle

Publicités

UN CONFLIT « MORTEL »


© Bwag/Commons

Donald Trump  et Kim Jong-Un, sont en conflit politique sur les réseaux sociaux et dans les interviews depuis 2017. Retour sur une relation de  « gamins » entre les deux chefs d’Etat.

Deux chefs d’Etat immatures 

Le président Américain avait affirmé sur twitter que l’arsenal nucléaire américain était « plus fort et plus puissant » que jamais. L’Etat Nord-Coréen veut faire payer un millier de fois aux Américains « le prix de leurs crimes ». Ainsi le régime nord-Coréen a confirmé vouloir tirer quatre missiles vers l’île américaine de Guam.

La relation entre les Etats-Unis et la Corée du Nord se détériore de plus en plus 

Le ton est brutalement monté, un mercredi, entre Donald Trump et Kim Jong-Un. Le dirigeant nord-coréen menace en effet de frapper Guam, une île du pacifique où se trouve une importante base militaire américaine.

Qui sort gagnant de cette bataille verbale ?

Kim Jong-Un , indéniablement. Sur le fond, Donald Trump tient pourtant la ligne historique des Etats-Unis. Et d’autres responsables américains ont déjà insultés leurs homologues nord-coréens. En mars le sénateur John McCain avait par exemple traité Kim Jong-Un de « crazy fat kid » (« gros garçon fou »).

Sources : https://www.lci.fr/international/tensions-entre-la-coree-du-nord-et-les-etats-unis-un-confli-est-tres-peu-credible-2060984.htmlh

http://www.lefigaro.fr/international/2017/09/05/01003-20170905ARTFIG00203-cinq-questions-pour-comprendre-la-crise-entre-les-etats-unis-et-la-coree-du-nord.php

HADDADI Marwane GUERRAND Jorris

Les médias et le sport : Et les autres alors ?

Nous avons remarqué que certains sports, comme le football, l’athlétisme et le cyclisme, étaient beaucoup plus médiatisés que d’autres sur les chaines hertziennes. A l’inverse, les sports nautiques (aviron, canoë, kayak, voile…) passent beaucoup moins souvent à la télévision.

Le féminin mis de côté

Les femmes, pratiquent elles aussi tous types de sports et peuvent parfois même en faire leur métier. Cependant, la société et les médias ne valorisent en rien leurs résultats. Le sport féminin est moins reconnu que le sport masculin dans les médias. Ce phénomène est peut être dû à la société dans laquelle nous vivons c’est-à-dire une société parfois machiste.

C’est pour les pros !!!

Les médias ne valorisent qu’une petite partie du monde sportif à savoir les professionnels. Et les disciplines sont très inégalement représentées.

De plus, les personnes atteintes d’un handicap font elles aussi du sport et pourtant ne sont montrées qu’aux Jeux Olympiques… ou presque !

Ils ont fait leurs choix !

Les chaines de la T.N.T, notamment TF1 ne s’intéressent qu’au football et aux grandes compétitions de voile. France Télévision quant à elle s’intéresse aux Jeux Olympiques, au football, au rugby, au vélo, à l’athlétisme, au handball, et à la natation. M6, diffuse le football. Enfin, des chaines cryptées comme Canal+ présentent certains championnats de France de ligue 1, certains matchs de la Ligue des champions…

LABOUBE Amélie & LAMALLE Chloé, Seconde 1

Le sport une vitamine indispensable

La cavalière Laura Guichard

Qu’apporte le sport ? En général, on se contente de vous dire que le sport est un bon moyen pour maigrir. L’activité physique offre bien plus qu’une simple perte de kilos superflus si elle est associée à un apport nutritionnel correct.

Faire du sport régulièrement est un bon moyen pour maigrir mais pas seulement. Les avantages de la pratique  du sport sur la santé se situent au niveau physique mais aussi mental.

Le sport aide, au niveau physique, à une meilleure circulation du sang dans les artères et donc une augmentation de la puissance musculaire du cœur. Ainsi, un ralentissement de la fréquence cardiaque au repos, donne une économie  d‘énergie , une meilleure oxygénation des muscles et des organes et une augmentation de l’endurance locale. Cela aide à une plus grande solidité des articulations et à un renforcement des os, une augmentation de la masse  osseuse et donc une meilleure prévention de la perte osseuse liée au vieillissement surtout pour les femmes. Le sport aide aussi à un meilleur contrôle de son poids.

Pratiquer un sport aide aussi mentalement, cela détend et provoque une coupure avec sa vie quotidienne, réduit les angoisses et les dépressions, contribue au bien-être de l’individu, redonne confiance en soi et aide à mieux connaitre son corps.

Aliénor Martin (Entante .Chalonnaise.Athlétisme)

Laura  et Aliénor

Les récifs coralliens : Un enjeu pour l’humanité

Depuis les années 1990, dans les récifs coralliens, le blanchissement s’est aggravé et étendu tuant de nombreuses espèces de coraux et provoquant la destruction d’une vie colorée et diversifiée.

Le blanchissement des coraux : c’est quoi ?

Il faut savoir que les récifs coralliens sont un habitat extraordinaire pour une multitude d’espèces animales et végétales. Ils sont spécifiques des régions chaudes et, bien sûr ils se trouvent sous l’eau.

Malheureusement pour les coraux, ils sont très sensibles aux variations de températures et aux changements de l’environnement. Le blanchissement des coraux ou blanchissement corallien est un phénomène de dépérissement qui se traduit par une décoloration de l’animal. Ce phénomène est dû au réchauffement climatique. Le blanchissement est causé par une baisse de la salinité et une augmentation de la température de l’eau causées par le réchauffement climatique à cause de la pollution provoquée par l’homme par les quelques 500 millions de voitures dans le monde. Il suffit d’une exposition durant un à deux mois à des températures supérieures de 1 ou 2 degrés Celsius.

Des conséquences dramatiques !

La disparition des récifs coralliens causera la disparition d’une multitude d’espèces animales et végétales. Les conséquences humaines seraient aussi importantes car des populations entières se nourrissent des animaux présents dans les récifs coralliens. L’homme reste l’ennemi numéro 1 des coraux.

Pour lutter contre cet enjeu environnemental l’homme devra empêcher le réchauffement climatique et lutter contre la pollution des eaux.

Sources :

http://sauvez-les-coraux.e-monsite.com/pages/ii-quelles-sont-les-causes-de-la-disparition-des-recifs-coralliens.html

https://www.annabac.com/annales-bac/le-blanchissement-des-recifs-coralliens

http://www.seos.projet.eu/modules/coralreefs/coralreefs-c04-p02.fr.html

 

MORANDET Nathan & Rifaut-Gaillon Tom

Chalon, des infrastructures nombreuses qui laissent à désirer…

Malgré sa taille, la ville de Chalon sur Saône souhaitait voir les choses en grand. Avec ses infrastructures sportives et culturelles nombreuses, Chalon cherche à les compléter. Ainsi, elle a pu  rénover des infrastructures déjà présentes comme l’Espace Des Arts et en laissant un opérateur privé construire le multiplexe cinématographique. La ville essaye de se restaurer pour satisfaire ses habitants et attirer des touristes qui pourraient y séjourner. Enquête sur une volonté qui ne correspond pas toujours à la réalité…

Des infrastructures variées et pour tous les goûts…..

Chalon est une ville très bien équipée.

Au niveau sportif,  les Chalonnais ont le choix :

-L’équipe de basket « L’Elan Chalon » (pro A) et sa grande salle du Colisée peut accueillir 5 000 personnes et comprend un ensemble de salles de réceptions, tout cela pour font des  soirées  exceptionnelles.

-Pour les activités aquatiques : Chalon possède une base nautique qui accueille le « Cercle Aviron Chalonnais » et les clubs de plongée « Asprenaut « et « Plongée loisirs ». « L’Espace nautique chalonnais », lui, accueille les nageurs de la ville mais aussi un public très large (300.000 entrées/ an).

-Les 27 hectares du stade Léo Lagrange entretenus par le Grand Chalon accueillent des sports comme le football, le rugby, et une piste d’Athlétisme qui entoure un des grands stades du complexe.

-Le golf municipal de 50 hectares est accessible à  tous, ce qui est plutôt rare…

-La ville de Chalon est également équipée d’un boulodrome, qui permet aussi de nombreuses manifestations.

Quant aux salles de spectacle, les habitants de Chalon-sur-Saône peuvent se divertir en allant voir des concerts à la salle Marcel Sembat où se sont produits « Cats on Trees » ou Christophe Willem. L’Espace des Arts est un lieu de spectacles et au Parc des expositions sont organisés nombres de forums, expositions, salons… . Enfin, grâce au conservatoire à rayonnement régional,  les chalonnais peuvent apprendre à jouer de la musique ou à danser en s’inscrivant dès leur plus jeune âge.

…mais vieillissantes et mal entretenues

Chalon est certes dotée de diverses infrastructures mais certaines d’entre elles mériteraient bien des rénovations.

Au niveau sportif, le stade Léo Lagrange est composé de bonnes infrastructures pour le rugby, le tennis et l’athlétisme. Cependant, pour le football ce complexe compte trois terrains en herbe et un stabilisé qui ne sont pas de très bonne qualité et qui ne permettent pas l’épanouissement des joueurs. Le terrain « Jean Pierre Adams » est réservé aux séniors, le JPB (terrain en herbe) ne peut pas être utilisé l’hiver car avec toute la terre il n’est pas praticable et l’ECA qui est un terrain en herbe aussi est réservé pour les matchs. Il ne reste donc que le stabilisé pour s’entrainer ce qui n’est pas vraiment pratique. La mise en place d’un terrain synthétique serait une très bonne chose car les terrains synthétiques n’ont pas de faux rebonds ce qui permet l’épanouissement des joueurs. De plus, il serait plus facile à entretenir  à condition de veiller à sa composition.

Au niveau culturel,  il manque une grande salle de spectacles qui pourrait accueillir beaucoup plus de monde et attirer de grands chanteurs, de grandes troupes de spectacle.

 

Interview de Simon Béranger, joueur en u16 au FC Chalon : « Le FC Chalon mérite mieux »

La Plume : Comment trouves-tu les terrains de football du stade Léo-Lagrange ?

Simon Béranger : Selon moi, les terrains ne sont pas en adéquation avec le niveau du club. Un club comme le FC Chalon mérite mieux. Il lui faudrait des infrastructures de meilleure qualité.

 LP : Permettent-ils de bonnes conditions d’entrainement ?

SB : Les conditions d’entrainement sont limitées et ne sont pas au niveau du club.

LP : Que penses-tu de la mise en place d’un terrain synthétique ?

SB : Pour moi, c’est la solution au problème.

Photo de l’Espace des Arts de Chalon-sur-Saône en rénovation.
L’auteur de cette image est Chabe01.
La source est wikimédia.org

Matthias RENARD, 2nde 1 / Galfane SAID, 2nde

Les tablettes à l’école : apprentissage ou amusement ?

Depuis 2016, de plus en plus d’établissements scolaires se dotent de tablettes numériques, est-ce ludique ou éducatif pour les élèves ?

Un outil polyvalent :

Aujourd’hui certains établissements scolaires se sont équipés de tablettes numériques et nous ont fait part de leurs ressentis. Ils énoncent le fait que cet outil est tout d’abord  incitatif autant que pratique puisqu’il remplace les manuels scolaires, ce qui allège donc les cartables des élèves. En effet, d’après l’urgentiste Gérald Kierzek « avec un cartable trop  lourd l’enfant a tendance à cambrer sa colonne vertébrale alors qu’elle est en pleine croissance. Ça peut l’abimer ». C’est donc une véritable solution pour la santé des élèves. De plus, il nous  est dit que la tablette favorise le partage, l’intérêt, l’interaction et fait découvrir de nouveaux modes de travail aux enfants.

Oui, mais à quel prix ? 

Malgré les bienfaits énoncés précédemment la technologie a des effets néfastes sur la santé des élèves. On parle notamment des dégradations de la rétine, qui provoque elle-même une fatigue ce qui affecte directement l’élève. Elle peut également perturber le sommeil et entraîner des douleurs musculaires diverses.  L’ophtalmologiste Béatrice Cochener, chef du service d’ophtalmologie du CHU de Brest, nous l’explique dans la revue « Capital ».

La technologie pour une meilleure réussite scolaire ? 

Des chercheurs se sont penchés sur une étude menée par la direction de l’évaluation de la prospective et de la performance (DEPP) qui consiste à comparer les pédagogies appliquées dans les collèges connectés et dans les collèges classiques. Dans leur conclusion, les chercheurs notent que les élèves des collèges les mieux équipés sont plus nombreux à utiliser des tablettes numériques car cet outil est plus nomade, plus « personnel », plus moderne pour eux qu’un « simple » ordinateur mais aussi que la pédagogie des enseignants est plus « active ». Mais les chercheurs ayant poursuivi cette étude précisent que ce n’est pas systématiquement le cas. Les avis sont plutôt mitigés, certaines personnes se sont laissées séduire par la technologie, d’autres restent sceptiques, les enfants apprendront-ils mieux ? Cette observation se fera au cours du temps, mais certains enseignants admettent que les élèves sont plus intéressés qu’avec un manuel scolaire.

Sources : https://www.capital.fr/polemik/pour-ou-contre-les-tablettes-à-l’école-pou-vous-aider-a-trancher-1241623

https://www.ladepeche.fr/article/2017/04/2490006-maque-de -manuels-scolaires-la-tablette-mise-en-cause.html

http://www.lavoixdesparents.com/?p4334

GLONIN Flora & GEYER Robin

Les tablettes en milieu scolaire,Créative commons, http://www.pxhere.fr