Archives mensuelles : avril 2018

Aventure périlleuse et tristesse au rendez-vous !

L’œuvre de Sarah Baruckh, nous fait voyager dans deux pays différents. Tout d’abord, une jeune mère laisse sa fille à une nourrice en France pour partir travailler pendant la guerre. Un jour, sa mère revient la chercher alors qu’elle est âgée de 10 ans. Elle va vivre à Paris avec sa mère puis est contrainte de partir vivre avec son ‘’ père’’ en Amérique alors qu’elle ne le connaît pas. Elle va donc décider de fuir New York pour retourner à Paris voire sa mère malade.

C’est un roman qui se déroule sur quatre ans, il commence pendant la guerre, puis se termine après la deuxième guerre mondiale. Alice va donc voyager de pays en pays pendant toutes ces années, sans sa mère, qu’elle avait pourtant appris à connaître et à aimer. Elle va découvrir de nombreuses personnes et de nombreux paysages. Elle va vivre de nombreuses péripéties et va être dès son plus jeune âge au cœur de nombreuses épreuves.

L’auteur nous plonge dans une histoire plutôt triste et émouvante  car elle nous raconte l’histoire d’une fillette perdue, contrainte à s’adapter à de nouvelles vies, à vivre avec ses parents qu’elle ne connait pas, et à quitter tout ce qu’elle avait, tout ce qu’elle connaissait. Elle se retrouve plusieurs fois perdue et seule face à tout cela. Cette histoire est passionnante car l’auteur nous fait voyager, partager les émotions de la fillette en nous racontant tous les moments importants de cette aventure. On se croirait presque dans l’histoire, à vivre exactement les mêmes moments qu’Alice.

Si le but de l’auteur est de nous toucher par les sentiments éprouvés par Alice, Sarah Baruckh a tout à fait réussi, son choix est pertinent, pour toutes les personnes qui aiment les romans sentimentaux. C’est un très bon roman, il se lit rapidement et est simple à comprendre.

 Flora

Publicités