Archives mensuelles : février 2017

Le Décret anti-immigration une nouvelle fois rejeté

Depuis son élection à la tête des États-Unis, le désormais 45ème Président des États-Unis d’Amérique, Donald Trump ne cesse d’attiser les indignations et les contestations de la communauté internationale mais également de son propre peuple. Les manifestations anti-Trump se sont intensifiées depuis son investiture le 20 Janvier 2017 qui a réuni plus d’un million de manifestants rien qu’à Washington. Première victoire pour les anti-Trump le rejet du décret anti-immigration

telechargement

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Fichier:Donald_Trump_official_portrait_(crop).jpg

Le décret anti-immigration signé par Donald Trump le 27 Janvier 2017 vise à empêcher les ressortissants de 7 pays à majorité religieuse musulmane : Iran, Irak, Somalie, Libye, Soudan, Yémen et Syrie de pénétrer sur le territoire Américain afin de lutter contre les «terroristes islamistes radicaux». Les voyageurs originaires de ces 7 pays sont ainsi restés bloqués plusieurs jours dans les aéroports Américains et ce, malgré des visas en règle.

Après examen de la plainte déposée quelques jours plus tard par l’Attorney General de Washington, Bob Ferguson (Parti Démocrate), le Juge James Robbart de l’Etat de Washington en charge de l’affaire a annulé le décret le jugeant contraire à la Constitution Américaine puisqu’il vise spécifiquement les musulmans et est donc discriminant. Décision qui a valu au Juge Robbart les remerciementS de Ferguson : «La Constitution a vaincu aujourd’hui. Personne n’est au-dessus de la loi, pas même le président.». La Maison Blanche a jugé la décision scandaleuse et a décidé de faire appel, un appel refusé par la Cour d’Appel de San Francisco (Californie) le jeudi 9 Février. Donald Trump a pris la décision de porter l’affaire devant la Cour Suprême et tweet : «RENDEZ VOUS DEVANT LE TRIBUNAL, LA SECURITE DE NOTRE NATION EST EN JEU!».

L’affaire du décret anti-immigration n’est donc pas finie mais laisse entrevoir un horizon plus dégagé que prévu pour les manifestants anti-Trump puisqu’après de grands mouvements de contestation il s’agit là de la première grande défaite du mandat de Donald Trump en matière de politique étrangère.

Affaire donc à suivre dans les prochains jours…

Sources : Le Monde, Midi Libre

GUILLET Antoine TES

Publicités